MAROC SUISSE LA COOPERATION

 

Le Royaume du Maroc et la Confédération Suisse entretiennent des relations amicales et diversifiées marqués par des valeurs communes

MAROC SUISSE

En 2004 la Suisse a répondu à l’appel du Royaume du Maroc, et exprimé sa solidarité envers les populations victimes du séisme dévastateur ayant frappée la ville d’Al-Hoceima située au nord du Maroc. Cette réponse de la Confédération donnera alors le départ à la coopération Suisso-Marocaine.

Au fil des années, les deux pays ont développé leurs échanges et travaillé au renforcement de la coopération, celle-ci touche désormais de nombreux domaines, au nombre desquels figurent le développement,  la migration, les réformes démocratiques et la bonne gouvernance, la sécurité humaine et les droits de l’homme.

 

La coopération, un atout

En 2004 la Suisse a soutenu le Royaume du Maroc en lui faisant bénéficier de son expertise en matière de gestion de crise. De la même façon, l’Alliance Maroc Suisse pour le handicap et l’intégration a pour mission de conjuguer les multiples atouts présentés par les deux pays, afin de concrétiser leurs engagements respectifs et convergents, relatifs aux personnes en situation de handicap.

AMSHI se fonde sur la coopération préexistante et aspire à la renforcer, avec l’objectif d’offrir une place effective au personne en situation de handicap au sein de la société, et de garantir le respect de l’ensemble de leurs droits fondamentaux.

.

Transferts des savoirs

Afin de relever les défis toujours nombreux et de taille, qui continuent d’affecter le quotidien de millions d’individus, l’alliance Maroc Suisse pour l’handicap et l’intégration associe l’ensemble des acteurs agissant dans les domaines pertinents au sein des deux pays, et fait de la coopération suisso-marocaine son atout majeur